Qu'est-ce que l'ostéopathie ? (Définition tirée du site : http://www.doctissimo.fr)

- Définition et principes de l'ostéopathie

Pour les ostéopathes, les différentes structures du corps ont la capacité de se mouvoir en toute liberté. Lorsqu'une perte de mobilité apparaît au niveau des muscles, des viscères, du crâne ou des enveloppes (fascia), des symptômes surviennent. L'ostéopathie est, selon ses adeptes, à la fois une science et un art. Elle part ainsi de la structure corporelle dont la mécanique est altérée pour corriger le désordre en cause et mener l'organisme à l'auto guérison. A la fois préventive et curative, cette médecine manuelle vise à rééquilibrer les structures ostéo-articulaires et viscérales qui ont perdu leur mobilité. Elle considère en effet que toutes les parties du corps sont reliées entre elles.

- A noter aussi l'existence d'une ostéopathie crânienne, dont on doit la naissance à William Garner Sutherland. Cette forme particulière d'ostéopathie, dont la pratique repose sur la palpation des os du crâne, est parfois décriée par les autres ostéopathes.

- Quel intérêt pour le footballeur amateur ? Pratique sportive très traumatisante notamment pour les articulations (chevilles, genoux) et le dos, l'ostéopathie pour le footballeur amateur permet notamment de prévenir les risques...

- Dans le cadre de la convention partenariale signée entre Fabien KRUPA et l'A.C.N., le tarif de la séance a été fixé à 40€ - TARIF 2014/2015 - hors remboursement de votre mutuelle)


La fonction de l'hydratation dans le sport (article tirée du site : http://www.irbms.com/hydratation-effort)


La seule boisson indispensable et utile au sportif est l’eau. L’activité physique et sportive augmente les pertes hydriques consécutives à l’échauffement du corps humain lors du mouvement.

La transpiration et la sudation sont le reflet visible de cette perte supplémentaire en eau. Il importe donc au sportif non seulement d’assurer un bon équilibre hydrique habituel, mais de supplémenter son apport en eau en fonction des pratiques.

Dans les conditions de pratique habituelles, dans nos climats et à l’altitude du niveau de la mer, un adulte a besoin de 2 à 2,5 litres d’eau par jour, apportés pour la moitié par de l’eau de boisson. En sachant que les pertes liées à la sudation représentent selon les cas un à deux litres d’eau par heure d’effort, on peut considérer que le sportif doit donc boire dans son ensemble au moins un litre d’eau complémentaire par jour, lié à la seule pratique de son sport.


ce site a été créé sur www.quomodo.com