Souvenir (5) Gérard Annequin

Gérard Annequin vainqueur du Tour de la Guadeloupe 1971


Gérard a vu le jour à Sartrouville (Yvelines) le 15 Décembre 1948, son premier vélo de marque Stella lui a été offert par ses parents pour ses 10 ans. Papa et Maman voulaient faire plaisir à leur gamin qui passait son temps à regarder les prouesses de Fausto Coppi et celles de Louison Bobet durant leurs chevauchées lors des étapes de montagne du Tour de France.
Le gamin est féru de cyclisme, et aime ce sport qui le fascine. Tout de même, avec ses économies, à l'âge de 18 ans, il parvint à acheter son tout premier vélo "Gitane" pour débuter dans ce sport aussi difficile. Au début ses parents ne s'opposaient pas à son attirance pour le cyclisme, mais quand Gérard partait à ses courses de débutants, sa maman n'était contente que s'il revenait sans bobos. Par contre Papa n'était jamais heureux quand les résultats n'étaient pas au bout, il voulait que le fiston soit tout de suite un grand champion. Un jour lors d'une course en Seine et Marne, Gérard se fit rejoindre à 200 mètres de la ligne. Son père était tellement en colère, qu'il ne lui adressa pas un mot sur les 60 kms du retour vers Sartrouville.
Gérard a fréquenté quelques clubs dont : Blois Colombes Sportif - Espérance Cycliste de Sartrouville -  V.C.12 eme -  Pédale Charentonnaise - C.M.Aubervilliers - C.S.M.Persan et C.A.Mantes la Ville. Ce champion a toujours bien marché dans ce milieu et faisait partie des meilleurs amateurs de l'Île de France si bien qu'il n'a jamais voulu passer à l'étage supérieur afin de rejoindre les Professionnels, et comme il dit : 
    "J'avais un bon boulot en qualité de Programmeur chez Péchiney"
Notre homme a tenu à me relater son séjour à la Guadeloupe avec sa bande de copains du V.C.12eme...Ils arrivèrent  pour ce 21eme Tour cycliste du pays avec : Roland Eloi - Michel Dabe - Jean Pierre Rutault - Amédée Detreaux et Gérard qui se rappelle que quand il a déposé les pieds sur le sol Guadeloupéen, il y avait cette chaleur qui leur souhaitait la bienvenue. Pour eux, c'était complètement l'inconnu, car comme le dit Gérard, à part Alain Pauline qu'il avait côtoyé dans quelques classiques de Métropole, il ne connaissait pas les autres champions locaux. Le V.C.12eme ne mit pas longtemps à s'apercevoir que le pays était partagé en deux clans cyclistes bien puissants : Les Pauline et les Molia.
   "Les coureurs cyclistes Guadeloupéens ne sont pas des manchots, et je vous demande d'être très vigilants et surtout ne pas les sous-estimer"
Ce furent les premières recommandations de leur Directeur Sportif, André Le Dissez. Notre champion remporta le Tour juste dans la dernière étape, et eu un mal fou à enfiler ce maillot jaune vraiment trop petit. Mais n'empêche que Gérard garde un excellent souvenir de la Guadeloupe, que ce soit avant - pendant et après le Tour. Il aime bien parler des paysages, les plages et ce sable chaud, les spectateurs, surtout les filles et les noix de coco vertes...Un régal pour la bande à Dédé Le Dissez. Gérard se rappelle qu'une fois sur la plage de Sainte Anne, il avait bien failli recevoir une noix sur la tête.
Après le Tour, avec ses copains ils se sont gavés de toutes sortes de pâtisseries locales. Aussi le lendemain de l'arrivée finale, les membres de l'équipe se rendirent en ville, et par la force des choses, n'ont pas pu refuser toutes les invitations qu'on leur proposait. Ce fut leur baptême avec le Punch, le Planteur et autres boissons locales, et au final ils étaient bien gais sur le plateau de la Télévision où ils avaient rendez-vous en début de soirée.
Gérard garde en mémoire le souvenir de ce supporter qui était présent à toutes les arrivées d'étapes, et avait parié une grosse somme d'argent sur Annequin en disant qu'il gagnerait, au moins, une étape. Et quelle ne fut la surprise de notre champion quand ce monsieur le prit dans ses bras à l'issue de l'étape Contre La Montre (Abymes - Abymes) qu'il venait de remporter.
      "J'ai eu, tout de même, un peu peur quand je l'ai vu arriver en courant vers moi"
Il est heureux d'avoir remporté le Tour de la Guadeloupe mais reconnait que certains coureurs locaux étaient très forts. Comme il dit, il n'y avait pas que Pauline et Molia, et que toute l'équipe du V.C.12eme surveillait de très près Maurice Morvan - Romain Gueppois - Valentin Claire - José Delgado - Babylas Jacobin et bien d'autres dont il oublie les noms.
Notre champion ajoute que les cols de Guadeloupe sont trop abrupts et que c'était inhumain de faire cette étape contre la montre : Basse Terre - Saint Claude. Les membres du V.C.12eme ont gardé en mémoire deux invitations : Celle de la Gendarmerie de Miquel (Pointe à Pitre) et l'autre chez Dadou (Saturnin Molia)
De retour sur le sol Métropolitain, Gérard a repris la compétition au Tour de l'Yonne avec ses copains de Guadeloupe. Par la suite, il a participé au championnat de France piste en poursuite individuelle et par équipe. Il devint champion de France de poursuite par équipe en 1975 avec Patrick Lagrange - Jacky Riegert et Henri Gregorzeck. Il tient à préciser qu'il a couru en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie, en Suisse et en Allemagne où il remporta une victoire.
Gérard mit un terme à sa carrière en 1981, laissa passer une dizaine d'années et revint à son sport favori pour s'amuser et garder la forme. Notre homme a fait la connaissance de Nicole en 1971, et après leur union en 1973 le couple a eu deux enfants (un garçon et une fille) et sont les grands parents de quatre petites filles. Notre vainqueur du Tour 1971 est retraité et vit avec son épouse dans leur belle maison à Sartrouville.
Maintenant, il rêve de revenir un jour sur le sol Guadeloupéen qui lui a laissé tant de bons souvenirs, revoir ses anciens adversaires pour parler de ce Tour 1971,et refaire la montée de Saint-Claude...mais en voiture cette fois çi.
 
                                                                                                   Reportage réalisé à Sartrouville le 13 Juin 2012
                                                                                                                                           Fafa   
 
img002.jpg
img004.jpg

 

 Elie Toi et Fafa  avec Gérard à Sartrouville


Le V.C.12eme, ici à Beauvais juste avant sa venue à la Guadeloupe. Gérard est 2eme à partir de la gauche.


ce site a été créé sur www.quomodo.com