La naissance du Tour de Guadeloupe (1948 à 1959)

La naissance du Tour (1948 à 1959)

Ne pas oublier ces dirigeants qui ont eu le courage de remettre sur pieds le Sport Guadeloupéen après la libération. Leur  nombre, qui se trouve dans la masse d'une génération où même de deux générations, n'a pas oublié ce passé récent.
Puisqu'il s'agit du Tour de la Guadeloupe, nous devons souligner que la compétition officielle appartenait au Journal MATCH qui en a fait Don aux organisateurs qui ont pris le relais.

Camille Jabbour

L'initiative qu'il fallait prendre

Dans le fracas des performances de l'actuelle génération l'on a complètement perdu de vue les exploits des pionniers du début du Tour qui au fil des premières éditions, auront eu le mérite de rendre populaire ce grand évènement issu de l'imagination fertile d'une poignée de jeunes amoureux à la fois de sport et de cyclisme à la fin des années quarante.
Aussi devons-nous nous féliciter de l'entreprise de Roger Raymondi président du CROSGUA, et qui a compris l'impérieuse nécessité de faire sortir de l'ombre ces premiers colosses, à l'aide de ce fascicule simple et de retracer l'histoire fantastique de ces hommes dont tous, pratiquement sans exception, étaient issus des couches les plus défavorisées de la population Guadeloupéenne. Perchés sur de drôles de machines entre deux charretées de cannes à sucre, trois sarclages sous l'ardent soleil et qui trouvaient le temps de se lever à quatre du matin pour s'entraîner durement et s'adonner ensuite à leur sport favori le Dimanche.

Le cyclisme de compétition

Des athlètes physiquement, mais davantage encore puisqu'ils considéraient le Fair-Play comme une vertu dont ils ne pourraient jamais se séparer, avec un esprit sportif qui fait rêver actuellement. Car qui de nos jours s'offrirait le luxe d'attendre un adversaire accablé par le sort, victime d'une crevaison au moment décisif, pour repartir avec lui avec l'intention ferme de ne pas profiter de son malheur.
De tels comportements étaient monnaie courante à l'époque de ces formidables coureurs qui pourtant ne disposaient pas des avantages modernes: Le vélo pesait plus de douze kilos, et la structuration était au stade de balbutiement. Mais grâce à eux, le cyclisme Guadeloupéen s'est forgé un tempérament de fer sur ces routes défectueuses dans les fondrières, et souvent avec des moyennes intéressantes. Les jeunes d'aujourd'hui doivent découvrir le passé de ces hommes dont on s'est toujours étonné que l'on ne pense pas à le présenter.

Jean Chomereau-Lamotte

Un beau fleuron de notre patrimoine

Lorsqu'en 1948 dans le cadre du programme de la commémoration du centenaire de l'Abolition de l'Esclavage, Camille Jabbour; Directeur du journal MATCH et délégué officiel de la Fédération française de Cyclisme, accepta d'organiser une épreuve baptisée "Le Tour de la Guadeloupe". Personne, hormis cette phalange de dirigeants, ne se doutait qu'au fil des ans cette manifestation sportive allait devenir l'un des temps forts du calendrier du Comité de Cyclisme. L'une des plus belles et de loin la plus passionnante des rencontres sportives organisées sur notre sol.
Cette épreuve inédite comprenait deux étapes, épousait au maximum la configuration de notre belle île.
Un tour de la Grande Terre au sol presque plat et en terrasse.
Un tour de la Guadeloupe proprement dite avec son relief montagneux, sa riche végétation et la Soufrière haute de ses 1.487 mètres.
Le Préfet, monsieur Philipson qui devait par la suite convoler en justes noces avec une administrée de Pointe à Pitre, ses collaborateurs immédiats: René Erignac et André Rousselet avaient franchement joué le jeu en accordant l'autorisation d'organiser le premier Tour Cycliste de la Guadeloupe.
Le Président de l'époque de la FFC Monsieur Achille Joinard, depuis la lointaine Métropole, accepta quant à lui de donner, au Directeur du journal MATCH, délégation de la FFC et de l'UCI. La conjugaison de tous ces efforts, la convergence de tant de bonnes volontés permirent aux organisateurs, le président Camille Jabbour, le vice-président André Samyde, le secrétaire général Turenne Larisse, le secrétaire-adjoint Jean Piton et le trésorier Thermes Macheclair d'affronter sans apprehension la veillée d'armes.

Roger Raymondi Président du CROSGUA (Comité Régional Olympique et Sportif Guadeloupéen)

1948
Ce  samedi 2 Avril 1948, c'était l'envol du premier Tour cycliste de la Guadeloupe, un peloton de 3 clubs et 14 coureurs était au départ.
-Le Vélo Club Pointois (VCP) avec Faustin Vincenot - Georges Satgé - Thermes Macheclair - Emilio Clorinde - Serge Mervillon - (?) Lagrin et Roger Ménage.
-La Pédale Pointoise (PP) avec Justin Dupalan - Alceste Farescour - Camille Daridan - Edouard Ursule - Ménil Leborgne et Lucien Peston.
-L'Union Vélocipédique Canalienne (UVC) avec seulement Robert Carlosse.
Il y a eu une lessive lors de cette première étape car au départ de la deuxième ils n'étaient que 9 sur la ligne.
1ère étape: Faustin Vincenot
2eme étape: Robert Carlosse
Classement général final: Robert Carlosse les 281 kms en 10h 30' 15''

1949

1ère étape: Faustin Vincenot
2eme étape: Maxime Carlosse
Classement général final: Maxime Carlosse les 281 kms en 10h 42' 00''

1950

Une invitation est envoyée à la Martinique pour ce 3eme Tour, et c'est aussi l'affiliation d'une nouvelle Association au comité régional de cyclisme, la commune d'Anse Bertrand possède ainsi son club qui se nomme : Union Vélocipédique du Nord (UVN) présidé par Monsieur Gerville Byram.

1ère étape: Roger Delmestre
2eme étape: Maxime Carlosse
Classement général final: Maxime Carlosse les 281 kms en 10h 57' 40''

1951

27 coureurs sont au départ de ce 4eme Tour, et après l'arrivée de la 2eme étape il ne reste que 8 coureurs en lice. Tous les autres sont arrivés après le contrôle.

1ère étape: Camille Daridan
2eme étape: Camille Daridan
Classement général final: Camille Daridan les 281 kms en 10h 26' 00''

1952

Le comité régional de cyclisme à une nouvelle composition avec: Président, Camille Jabbour délégué de la FFC - secrétaire, André Dagnet - secrétaire-adjoint, Gabin Custos - trésorier, Olympe Richard - trésorier-adjoint, Kléber Moinet - membres, Docteur Antonio Ferly et Ruffin Monpierre. Le premier contre la montre du Tour voit le jour lors de la 2eme étape sur le parcours suivant: Pointe à Pitre - Le Moule - Pointe à Pitre pour 58 kms. Une sélection de la Martinique est présente avec: Marimoutou - Criat - Bonnarday - Bonnialy et Beranger.  

1ère étape: Camille Daridan
2eme étape: Camille Daridan, les 58 kms en 1h 33' 35'' à la moyenne de 37. 186 kilomètres/heure
3eme étape: Camille Daridan
Classement général final les 337 kms en 11h 39' 45''

Dans le journal "Le Sportif de la Martinique" sous la plume d'Omer Kromwell, on pouvait lire: " Je viens d'assister à quelque chose de fantastique, j'ai été impressionné par l'enthousiasme, la frénésie avec laquelle les Guadeloupéens vivent cet évènement sportif unique dans les Antilles. Et je suis persuadé que si pour une raison quelconque le Tour de Guadeloupe était supprimé du calendrier sportif, le peuple de l'île soeur en éprouverait un immense chagrin" 

1953

Le nombre de partants a diminuer, ils ne sont que 23 sur la ligne de départ, et l'organisation est revenue à la formule de 2 étapes. Il a 27 ans et vient de Montebello Petit-Bourg, c'est son année et il fait son show.

1ère étape: Alceste Farescour
2eme étape: Alceste Farescour
Classement général final: Alceste Farescour les 281 kms en 10h 21' 004, et le record de 1951 est battu.

1954

La fameuse étape contre la montre est revenue et attend ces grands avaleurs de kilomètres que possède le pays.

1ère étape: Alceste Farescour
2eme étape: Germain Chicate-Moibert
3eme étape: Alceste Farescour
Classement général final: Maxime Benuffé les 337 kms en 11h 58' 20''

1955

Grosse innovation sur ce Tour, il se fera sur 4 étapes. Un jeune des Abymes avait entendu dire que tous ceux qui seraient à plus de 15 minutes lors d'arrivées d'étapes seraient éliminés. René Coqk a tenter le tout pour le tout afin de faire quelque chose d'extraordinaire: Voyez les écarts aux arrivées des 1ere et 4eme étapes.

1ère étape: René Coqk avec 7' 15'' sur Maxime Benuffé
2eme étape: Denis Bordelais
3eme étape: Denis Bordelais
4eme étape: René Coqk avec 8' 37'' sur Denis Bordelais
Classement général final: René Coqk les 487 kms en 16h 51' 15''

1956

Le protégé de Faustin Vincenot est en grande forme et réitère son chef-d'oeuvre de 1954, c'est la fête pour les Mouliens.

1ère étape: René Coqk
2eme étape: Pierre Antoine
3eme étape: Denis Bordelais
4eme étape: Maxime Benuffé
Classement général final: Maxime Benuffé les 487 kms en 16h 32' 49''

1957

Pour la première fois le Tour passe par le Mur de Saint-Claude et cette 2eme étape hors normes est remportée par l'un des plus grands rouleurs Guadeloupéen, il bat la sangsue Abymienne: Sonore Ursule de 2''

1ère étape: Erman Thésin
2eme étape: Denis Bordelais
3eme étape: Denis Bordelais
4eme étape: Erman Thésin
Classement général final: Sonore Ursule les 477 kms en 16h 16' 37''

Cette nouvelle victoire de la JCA est le travail de force de toute l'équipe ainsi que l'intelligence de l'entraîneur Belfort Montella qui avait ordonné à Vincent "Baha" Alexis de lever le pied et d'attendre Sonore

1958  

Le Mur est au programme au grand dam des routiers sprinters, et Thésin profite pour se mettre en valeur. C'est l'année de l'UVN.

1ère étape: Erman Thésin
2eme étape: Erman Thésin
3eme étape: Guy Chérod
4eme étape: Robert Bolus
Classement général final: Richard Bernard les 472 kms en 15h 53' 31''
 
1959

46 coureurs s'alignent au départ de ce 12eme Tour cycliste de la Guadeloupe, à chaque édition il y a de plus en plus de monde sur la place de la Victoire pour admirer ces géants de la route. L'USG de Petit Bourg a la faveur des pronostiqueurs, Guy Quinol et Gabriel Publicol les responsables de l'équipe sont très confiants.

1ère étape: Robert Bolus
2eme étape: Emmanuel Gueppois
3eme étape: Denis Bordelais
4eme étape: Gilbert Gibrien qui s'était échappé au niveau de la plage de Malendure à Vieux-Habitants pour ne plus être rejoint.
Classement général final: Robert Bolus les 474 kms en 15h 31' 21''


Voilà déjà 12 Tours de Guadeloupe avec 9 vainqueurs et 36 étapes pour 16 vainqueurs différents.
Rappel des étapes

Denis.....................Bordelais...........................................6
Camille..................Daridan..............................................5
Alceste..................Farescour..........................................4
Erman...................Thesin................................................4
René......................Coqk..................................................3
Faustin..................Vincenot............................................2
Maxime.................Carlosse............................................2
Robert...................Bolus.................................................2
Robert...................Carlosse............................................1
Roger....................Delmestre.........................................1
Germain...............Chicate-Moibert................................1
Pierre...................Antoine..............................................1
Maxime................Benuffé..............................................1
Guy......................Cherod...............................................1
Emmanuel..........Guéppois............................................1
Gilbert.................Gibrien................................................1

A bientôt pour d'autres nouvelles sur Tour de la Guadeloupe.

Fafa


 





  



ce site a été créé sur www.quomodo.com