Imaginé en 2010 par et pour 4 joueurs : Yann LOAREC, Yanis FARZA, Skander FARZA et surtout Patrick HONORÉ dit Doudou à qui l'on doit le nom du CELTICO.
 
La compétition se veut officieuse et sans arbitrage mais surtout réservée aux bretons et bien évidemment nantais... puisque Nantes est en Bretagne... cela n'ouvre d'ailleurs pas lieu à un débat puisqu'il serait clos d'avance.
 
Dès l'année suivante, le CELTICO s'ouvre à la Normandie et plus précisément aux voisins caennais, proches de nous et foncièrement sympatiques jusqu'à ce que Olivier SAGIT ait la mauvaise idée de "voler" le trophée également appelé "la Flamme du Celtico" après une finale victorieuse face à Yann en 2011.
 
Le Trophée du Celtico ne peut être définitivement remporté que dans deux cas :
- Remporter la compétition trois fois d'affilée
- Remporter 5 titres au total
 
A chaque nouveau Trophée les compteurs sont remis à zéro.

Aujourd'hui, la participation au CELTICO reste régie par des règles simples...
 
1 - Etre Breton ou résider en Bretagne
2 - Jouer pour un club breton, ligérien ou caennais
3 - Etre le tenant du titre
4 - Etre invité officiel

Depuis sa création, les invités du Celtico sont :
 
2011 : Olivier SAGIT
2012 : Invitation non attribuée
2013 : Serafim KONTOS
2014 : Xavier DUBOIS
2015 : Roger TROUILLARD
2016 : David ZAKI
2017 : Thomas PONTÉ
2018 : 
 
Depuis 2012 un tournoi jeune se déroule en même temps que le tournoi majeur, il porte le nom de ti'CELTICO.
 
En 2013, la Korrigan's Cup s'ajouter au programme de la journée, ce tournoi regroupe les éliminés du Celtico. Il reste néanmoins un trophée convoité car également compliqué à décrocher.