Vous avez des nouvelles à annoncer ? Des situations cocasses à raconter ? Des gags insolites à faire partager ?
Cadets 1
(Région) 
Entretien avec Thomas Quinette et Sylvain Desmaris
Coachés par Thomas Quinette (SG1), en duo avec Sylvain Desmaris (coach des SG1) pour les entraînements, nos cadets garçons 1 ont réussi à se qualifier en région (voir par ailleurs) malgré un bilan victoires-défaites peu flatteur (2-5). Les deux coachs nous expliquent lors d’une interview « chassé-croisé » les raisons d’un départ tout en douceur sans oublier de nous faire part de leurs satisfactions et inquiétudes concernant cette équipe quasiment entièrement remodelée lors de l’inter-saison.


Alors que le site du Comité de l’Ain vous déclarait absurdement en échec pour se qualifier en région, comment expliquez-vous le redressement de l’équipe ?


TQ : « Le retour des blessés, du travail et de la réussite ont été salvateurs. »
SD : « L’équipe est jeune, il ne reste que quelques joueurs de l’année dernière. Il fallait du temps pour assimiler beaucoup de choses sur le plan technique et certains n’exploitent pas assez leur gros potentiel. C’est dommage car cela s’est senti sur un ou deux matches. On avait même les armes pour aller en groupe B. Au lieu d’être à 4 victoires – 3 défaites, on est à 2 – 5. »

Quels sont les points forts et faibles de l’équipe ?

TQ : « L’attaque. Les dernières victoires sont dues à du mieux offensivement. A l’inverse, on souffre en défense par manque de volonté car certains n’ont pas envie de défendre. »
SD : « La vitesse fait partie de leurs qualités même si parfois il faut recadrer les choses. Ils feront une bonne saison en groupe C s’ils continuent à bosser. Comme Thomas, je pense qu’il y a un gros souci dans l’organisation défensive. Cela reste normal puisqu’on est toujours dans l’apprentissage. Par exemple, on leur a inculqués cette année le principe d’une défense où les joueurs restent « ouverts à la balle ». Brièvement, cette défense, qui est naturelle aux joueurs puisque ceux-ci ont les yeux fixer sur le porteur du ballon, prend du temps à se mettre en place. Les joueurs doivent en fait cadrer leurs appuis par rapport à la balle et donc orienter les pieds vers le ballon, ce qui implique qu’ils tournent le dos à leur vis-à-vis. Depuis « Benjamin », ils font l’inverse en défendant « fermés » à la balle. Il a fallu changer leurs habitudes, d’où le démarrage difficile défensivement. »

Quelles sont vos attentes ?

TQ : « Plus de sérieux à l’entraînement et de jeu collectif en match. »
SD : « De la constance. »
TQ : « Il faut qu’ils arrêtent de baisser les bras lorsqu’il y a quelque chose qui ne va pas, notamment lors des débuts de match. »
SD : « On en revient à la constance… Dès qu’ils perdent un ballon, c’est la fin du monde alors que cela arrive à tous. Il faut être plus fort mentalement ! »