Vous avez des nouvelles à annoncer ? Des situations cocasses à raconter ? Des gags insolites à faire partager ?
BON RÉTABLISSEMENT à Eric Carton qui a chuté devant la salle au cours de la semaine. Heureusement, plus de peur que de mal pour notre trésorier qui s’en tire sans fracture !

BON RÉTABLISSEMENT (bis) à Matthias Benoit, U17 M (1), victime d'une blessure à l'épaule dimanche, au cours du match contre le CLAR.
Seniors garçons 1
Entretien avec Sylvain Desmaris
et Damien Fontaine

Ancien joueur de Nationale 2 et 3 (Vonnas, Lagnieu), titulaire du Brevet d’Etat 2nd degré (BE2), le coach de nos SG1, Sylvain Desmaris, nous explique les raisons d’une saison décevante mais qui pourrait prendre un autre tournant dès ce soir en cas de victoire à l’occasion du premier match de la seconde phase (voir ci-contre).

Quel bilan tires-tu à l’issue de cette première phase (3 victoires – 11 défaites) ?
On est assez loin des objectifs fixés en début de saison qui étaient de finir dans les quatre premiers de la poule. On a connu beaucoup de défaites frustrantes, dont trois après prolongations, une de 2 points, une autre de 5pts. On a eu beaucoup de matches en main qu’on n’a pas su gagner. On a été dix fois devant à la mi-temps, huit fois à l’entame du 4ème ¼ temps, sans pour autant remporter la victoire. La peur de gagner ? Maintenant en 2ème phase, il faudra laisser quatre équipes derrière nous pour nous maintenir. Tout est jouable mais nous n'aurons pas le droit à beaucoup d'erreurs. C'est simple. On gagne tous les matches, on se maintient ; Il n y a pas de calculs à faire.

Justement, comment expliques-tu ces nombreuses défaites ?
Entre les absences des uns, les blessures des autres, nos deux premiers matches perdus de justesse, le doute s'est installé rapidement. Les autres années, notre point fort était défensif. On pouvait s'appuyer constamment sur notre défense pour faire la différence. Le gros problème de cette saison, c'est que nous n'avons pas de point fort, notamment pour conclure une rencontre ou se reposer dessus lors d’un temps faible en match.

Avait-on alors vraiment les moyens de nos ambitions ?
Je pense, oui. C'est l'équipe avec le plus gros potentiel que j'ai eu en quatre ans. Je dis bien « potentiellement ». Le groupe est équilibré à tous les postes avec de la qualité, de l'expérience, de la taille, de l'adresse, mais aussi des lacunes (on est trop gentils !). Aujourd'hui, la mayonnaise n'a pas pris. Il reste trois mois pour changer.

Qu’aurait-il fallu faire d’autres pour éviter une telle situation ?
Plus défendre !! Se battre, avoir envie, se faire plaisir car ce n'était pas toujours le cas sur certains matches et jouer tous les matches pour les gagner.

Que faudra-t-il pour l’emporter ce soir ?
Etre agressifs des deux cotés du terrain, bien défendre, contrôler le rythme de ce match qui doit nous permettre de bien commencer cette 2è phase.

Un mot sur la nouvelle formule ?
Je ne l’aime pas du tout. Il y aura quatre équipes que l’on ne rencontrera pas ! 

Damien Fontaine (capitaine des SG1) : « Cette saison est vraiment très frustrante ! On pensait jouer le haut du tableau et on se retrouve à lutter pour se maintenir. A titre personnel, je ne m’étais jamais retrouvé dans une telle situation et c’est tout sauf agréable. Vu le niveau des équipes rencontrées, je pense qu’il y avait la place pour faire bien mieux. Maintenant, on s’est mis tout seuls dans cette situation. A nous d’être solidaires et de tout faire pour s’en sortir, ne serait-ce que pour les dirigeants et le club dans son ensemble qui méritaient autre chose cette année. En tant que capitaine, je me permets de parler au nom de tous mes coéquipiers : on est tous conscients de la situation et on va tout tenter pour laisser le club en R1. On aura besoin de soutien tout au long de ces quatre matches à domicile. Donc, on compte sur le public pour nous donner encore plus d’énergie pour gagner ! »